La base aérienne 106, l'un des systèmes de combat de l'Armée de l'Air

Le parrain de la base aérienne

Le 25 janvier 1984, alors en détachement au Tchad, le capitaine Michel Croci s’envole à la tête d’une patrouille mixte Jaguar/Mirage F1 pour effectuer une mission de reconnaissance armée au-dessus d’éléments hostiles. Il trouve la mort lorsque son avion, probablement touché par un projectile, explose. La mention «Mort pour la France» a été attribuée au capitaine Michel Croci par décision du ministre de la Défense. Ses obsèques ont été célébrées sur la base aérienne 106 de Bordeaux-Mérignac, sa base d’affectation, le 3 février 1984. Le 23 mai 1995, la base aérienne 106 reçoit le nom de tradition «Capitaine Michel Croci».

Capitaine Michel Croci

Le drapeau

Le drapeau de la base aérienne 106 est, à l'origine, celui de la 25ème escadre de bombardement, elle-même issue des trois glorieuses escadrilles maritimes de la guerre de 14-18, d'où la présence d'ancres. Suite à la dissolution du CIFAS 328, en juin 1991, puis de l'escadron de reconnaissance et d’instruction 01/328 en juin 1992, la garde du drapeau de la 25ème escadre de bombardement est confiée à la base aérienne de Bordeaux-Mérignac.

Une base portée par ses aviateurs depuis 80 ans

La Base Aérienne 106 c'est 3200 personnes, dont un peu plus de 20 % de femmes, 2500 aviateurs, 100 militaires de l’armée de terre, 200 marins, 300 personnels civils de la Défense, 100 gendarmes et autres. Près de 2500 familles installées dans la région, jusqu’au sud du bassin d’Arcachon.

Logo 80 ans base aérienne 106
Musiques des Forces Aériennes

Une base partenaire

Chantier 2ème chance
Journées sport armées jeunesse
Musique des forces aériennes (MFA)
Journées Défense et citoyenneté (JDC)
Brevet d’initiation à l’aéronautique (BIA)
Rallyes citoyens pour collégiens et lycéens
Journées européennes du patrimoine (JEP)
Classes de Défense et de sécurité globales
Tenue de nombreuses assemblées générales associatives.
Salon international de la maintenance aéronautique (ADS SHOW) tous les 2 ans

Une base modernisée

Deux états-majors au cœur de la préparation des forces aériennes : le commandement des forces aériennes (CFA) et la structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère de la Défense (SIMMAD). Des chantiers d’ampleur afin d’améliorer les conditions de vie des Aviateurs : mess unique, hôtellerie et crèche Défense. Un partenariat unique avec la ville de Mérignac pour partager un espace évènementiel sur la BA106.

Unité Commandement des Forces Aériennes
Commando Parachutiste de l'Air

Une base opérationnelle

Implantation des unités opérationnelles : escadron de transport Médoc (ET Médoc), centre militaire de coordination et de contrôle (CMCC), commando parachutiste de l’Air n°30 (CPA 30), groupement aérien d’appui aux opérations (GAAO), groupement aérien des installations aéronautiques (GAIA), groupement d’appui à l’activité (GAA).
MASA « Mesures actives de sûreté aérienne » avec un hélicoptère FENNEC en alerte 365 jours de présence par an.
Accueil permanent d’un détachement SENTINELLE qui assure la mission de sécurisation de l’aéroport et de la gare de Bordeaux-Saint-Jean.
PELICANDROME avec les Tracker et Canadair de la sécurité civile pour protéger le massif forestier girondin.
L’accueil par voie aérienne militaire des plus hautes autorités de l’Etat.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this page